27 décembre 2014

Région Ile de France : 915 Millions d'€uros de fonds européens désormais mobilisables

             






En 2014, la Région Île-de-France est devenue autorité de gestion pour les Fonds structurels européens (FEDER, FSE et FEADER).
Grâce à l'action concertée de Jean-Paul Huchon, Président de la Région Île-de-France, de Roberto Romero, Vice-président de la Région Île-de-France en charge des affaires internationale et européennes et de Jean Daubigny, préfet de la Région Île-de-France, l'enveloppe allouée au territoire francilien par l'Union européenne a progressé de 25 % par rapport à la période 2007-2013, pour atteindre 915 M€ sur la période 2014-2020. Sur ces 915 M€ attribués par l'Union européenne dans le cadre de sa politique de cohésion, la Région gèrera directement 540 M€ et l'Etat 375 M€.
Le 18 décembre 2014, le programme opérationnel régional FEDER-FSE, représentant un montant de 482,5 M€ pour l'Île-de-France et soumis à la Commission européenne a été approuvé, dans le respect du calendrier auquel s'étaient engagées les autorités nationales et européennes. Cette enveloppe couvre les enjeux du développement inclusif et durable en matière économique, environnementale et sociale.
Le programme opérationnel de l'Etat ayant été validé en octobre, cela signifie que tous les fonds européens disponibles en Île-de-France sont désormais mobilisables. Les opérations financées seront sélectionnées grâce à des appels à projets thématiques, dont les premiers seront publiés dès le premier trimestre 2015 sur le site : http://www.europe.iledefrance.fr

Avec cette décision, la Région voit ses priorités confirmées :
· La lutte contre le décrochage scolaire, l'accès à l'apprentissage, le soutien à la création d'entreprises et la reprise d'activité dans le cadre du FSE ;
· La croissance des PME, le soutien au processus d'innovation et l'efficacité énergétique dans le cadre du FEDER.
Une enveloppe de près de 100 millions d'euros dédiée au développement urbain et au rééquilibrage des territoires franciliens sera prioritairement mobilisée sur l'ensemble des thématiques citées ci-dessus, conformément au souhait du partenariat régional. 
Cette dotation représente 20 % des moyens disponibles, soit le double des engagements pris par les Régions et l'Etat pour le financement d'actions relevant de la politique de la ville.

Nous écrire

Mentions Légales