Affichage des articles dont le libellé est art. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est art. Afficher tous les articles

7 septembre 2015

A Paris, découvrez comment l'art se marie avec le jeu vidéo

             
Du 25 septembre 2015 au 6 mars 2016, Art Ludique-Le Musée propose la première grande exposition au monde consacrée à l’Art dans le Jeu Vidéo.
exposition Paris Art et Jeu vidéo

A travers plus de 700 œuvres et installations spectaculaires, cette grande exposition va éblouir un large public transgénérationnel en le plongeant dans un parcours d’une incroyable diversité au cours duquel de magnifiques esquisses au crayon, aquarelles, peintures et sculptures traditionnelles et numériques ou encore tableaux animés révéleront la formidable virtuosité des artistes qui créent les jeux vidéo.
Jean- Jacques Launier, fondateur du musée et commissaire de l’exposition dit souvent qu’à ses yeux, le jeu vidéo incarne « l’Art Total » car il fait appel au dessin, à la peinture, à la sculpture, à la création d’univers entiers et de centaines de personnages par jeu, à la mise en scène, à l’animation, au scénario, à la musique, et bien sûr à la conception d’un mode de jeu destiné à transcender l’interactivité.
Initié ou néophyte, le public découvrira ainsi les œuvres majestueuses réalisées pour « dessiner les villes et cités », qu’elles soient contemporaines, médiévales ou imaginaires. On pourra même admirer Paris en 2084, ou bien s’immerger dans la capitale sous la Révolution française à travers une installation géante dans « réécrire l’Histoire ».
« L’invitation au voyage » entraînera les visiteurs vers de fabuleuses destinations, telles que des îles paradisiaques, la végétation tropicale foisonnante, les montagnes embrumées de l’Himalaya  ou le désert mythique de l’Ouest américain.
« Imaginer de nouveaux héros et créatures »  permettra aux visiteurs d’assister – depuis des dessins d’études jusqu’aux peintures et sculptures finales - à la conception de très nombreux personnages d’horizons multiples, parmi lesquels chevaliers, habitants de planètes lointaines, animaux mythologiques… et même les fameux Lapins Crétins qui amuseront beaucoup les plus jeunes !
« L’Hommage au 7ème Art » permettra d’apprécier la  passerelle culturelle et artistique entre le cinéma et le jeu vidéo, à travers des études de décors et de lumière dignes de grands films noirs, de scènes d’actions « hollywoodiennes », ainsi que l’utilisation d’acteurs mondialement connus, tels Ellen Page ou Willem Dafoe, venus spécialement à Paris prêter leurs traits et leur personnalité aux artistes d’un studio de jeu vidéo français.
Les superbes aquarelles consacrées à la création de fées et d’elfes des forêts, les décors de légendes, les châteaux enchantés, ou encore l’installation-tableau d’une jeune princesse perdue dans les limbes et guidée par la lumière qui s’animera en permanence, constitueront certaines des œuvres fascinantes de  « Magie, poésie, contes et féerie » qui raviront à nouveau les grands comme les plus petits.
« L’inspiration française »  sera également un élément clé de cette exposition novatrice.
Trois pays prédominent dans l’univers du jeu vidéo explique Jean-Jacques Launier. Les Etats Unis, le Japon, et la France. Cela permet d’ailleurs de prendre vraiment conscience de l’héritage artistique qui émane respectivement de ces trois territoires, notamment depuis le 19ème siècle, et dont le jeu vidéo est l’une des résonnances artistiques contemporaines :
Aux Etats-Unis, des artistes tels A.B. Frost ou Winsor McCay, qui viennent de l’illustration, font germer les tout premiers comics ainsi que l’animation bientôt suivi par Walt Disney qui révolutionnera le genre, puis viendra l’apogée de la BD contemporaine à travers les Super Héros, et enfin le jeu vidéo dont la technologie permet aux artistes de repousser les frontières de la créativité.
Au Japon, Hokusai ou Hiroshige préfigurent l’avènement des mangas, Tezuka marquera le monde de l’animation, et de nos jours le jeu vidéo japonais est incontournable (même le prestigieux studio de Miyazaki a récemment participé à la création d’un jeu vidéo).
A la même époque en France, Honoré Daumier, Philippon, ou encore Gustave Doré (qui dessine déjà des pages de bande dessinée) constituent une source d’inspiration pour les artistes qui créeront ensuite  les premières séries de BD, les artistes de l’animation comme notamment Paul Grimaud, les artistes de BD contemporaine (dont Bilal, Moebius, ou Druillet, qui collaboreront d’ailleurs chacun à des jeux vidéo), et bien sûr les artistes des studio français d’aujourd’hui, dont les œuvres sont plébiscitées dans le monde entier et placent la France sur le podium international des créateurs de jeu.
Apres l’exposition « Pixar, 25 ans d’animation », suivie de la première mondiale consacrée à « l’Art des Super-Héros Marvel », puis l’évènement « Dessins du studio Ghibli » présentant plus de 1300 dessins originaux issus du mythique studio japonais, et « Aardman, l’Art qui prend forme », consacrée au génie du dessin et de la sculpture des artistes du studio britannique, Art Ludique-Le Musée démontre avec cette nouvelle exposition exceptionnelle à quel point l’Art Ludique représente un courant artistique contemporain majeur à travers la planète entière.
ART LUDIQUE-Le Musée
34, quai d’Austerlitz 75013 Paris
A propos d’Art Ludique-Le Musée :
Imaginé et conçu par Jean-Jacques et Diane Launier qui en sont respectivement Président et Directrice générale, Art Ludique-Le Musée a été créé en partenariat avec La Compagnie des Alpes et le soutien de la Mairie de Paris.
Commissaire de l’exposition « L’Art dans le Jeu Vidéo - L’Inspiration Française », Jean-Jacques Launier préside également actuellement la commission du Fonds d’Aide au Jeu Vidéo pour le CNC (Centre National du Cinéma et de l’Image Animée)
Jean-Jacques et Diane Launier dirigent à Paris, depuis 2003, la galerie Arludik, première galerie au monde qui expose et vend des dessins originaux issus de la bande dessinée, du jeu vidéo, des mangas, du film d’animation et du cinéma.
Ils sont également les organisateurs de l’exposition "Miyazaki-Moebius" qui a eu lieu au Musée de la Monnaie de Paris en 2005 et de nombreuses expositions telles que "L’Âge de Glace" à La Baule, l’art de John Howe pour "Le Seigneur des anneaux", "Hommage à Toy Story" à Angoulême, ou "L’Art de Moi Moche et Méchant" à Annecy.
Jean-Jacques Launier a également écrit un roman "La Mémoire de L’Ame", dont chaque page est illustrée d’un dessin de Moebius (Anne Carrière-Stardom), et coécrit le livre "Art Ludique" (Sonatine éditions).




24 juillet 2015

Arts premiers : le Musée du Quai Branly pousuit ses ateliers nomades

             









A CLICHY-SOUS-BOIS ET MONTFERMEIL (93)

Jusqu'à l'été 2016  


Suite au succès des ATELIERS NOMADES à Clichy-sous-Bois et Montfermeil, en 2014 et 2015, le musée du quai Branly et ces deux villes ont décidé de prolonger leur collaboration jusqu'au printemps 2016, témoignant de la relation toute particulière établie entre le musée, les habitants et les acteurs locaux de ces deux villes.

Tout au long de l'année, des navettes gratuites permettent aux habitants des deux villes de venir découvrir ou redécouvrir le musée avec un conférencier ; des actions spécifiques pour les établissements scolaires, structures périscolaires et les associations sont à nouveau initiées, avec notamment des interventions de conférenciers et conteurs du musée.





* LE MUSÉE DU QUAI BRANLY HORS-LES-MURS :

Depuis son ouverture en juin 2006, le musée du quai Branly a engagé une politique dynamique pour aller à la rencontre des publics qui ne se rendent pas d'eux-mêmes au musée, en tissant des liens privilégiés avec les réseaux associatifs, du travail social et de l'insertion (associations, établissements scolaires, centres sociaux, structures d'accueil périscolaires etc.) ainsi qu'avec les collectivités territoriales et les différents acteurs locaux.


22 octobre 2014

Bernard Fontaine nous fait "découvrir et comprendre la graffiti"

graffiti
Bernard Fontaine a commencé par pratiquer le graffiti. Diplômé des Beaux-Arts, il est aujourd'hui professeur d'Arts plastiques et rédacteur pour des revues spécialisées dans l'art urbain. 
Synthétique et précis, il présente dans un ouvrage très illustré une première histoire du graffiti, en s'appuyant sur un panorama chronologique et illustré. Des grottes ornées aux tags dans les métros, les hommes (et leurs ancêtres) ont de tous temps marqué les murs. 
 A la fois outil de découverte et référence à consulter, cet ouvrage édité chez Eyrolles constitue une véritable source de documentation, à l'usage de tous. Voyage dans le temps, il aborde aussi bien les graffitis "témoignages", d'un mode de vie ou d'une époque, que les "signatures" identificatrices des gangs, qui marquent un territoire ou une appartenance ou encore les slogans politiques qui ont orné les murs de Paris en 68, celui de Berlin après la guerre ou encore les fameux "murs de la révolte" au  Chili. 
Le mouvement du street art est aussi abordé avec quelques clés de compréhension pour ce mode plus récent d'expression culturelle. Car pour l'auteur, "le graffiti, entre reconnaissance et répression, tisse des liens avec l'Histoire".
Commander
Découvrir et comprendre le graffiti : Des origines à nos jours dans la librairie en ligne de LYFtv.

17 octobre 2013

Arts : le 110ème salon d'Automne - Sciences : une conférence sur "la chimie et la vie"


Sciences : une conférence sur "la Chimie de la vie", le minéral et la santé  La chimie est au cœur du vivant pourtant nous en avons une vision dégradée. Parce que la chimie est caricaturée par la "pollution et l'industrie", on a oublié qu'elle permet de comprendre TOUTE la matière au quotidien, donc le fonctionnement de tous nos organes, de tout notre corps... et surtout les liens entre tous les métabolismes. Philippe Perrot-Minnot se consacre depuis des années, à la compréhension pédagogique du minéral dans toutes ses dimensions : chimique, géologique, ... Lire la suite -
Le 110ème Salon d'Automne, à partir du 15 octobre 2013 Au son des roulements de tambour japonais, le Salon d'Automne ouvrira ses portes le mardi 15 octobre à partir de 17h30 pour célébrer son 110ème anniversaire! Nous vous attendons nombreux! Suivez toute l'actualité du Salon d'Automne 2013 sur: - notre site web: http://www.salon-automne.com/ - notre groupe Facebook (près de 1.500 membres): https://www.facebook.com/groups/salondautomne/ Bon dimanche à tous, et à la semaine prochaine, sous les cimaises du Salon d'Automne 2013 sur les Champs-Élysées....Lire la suite -

14 octobre 2013

Une expo. "Animal Crossing New leaf" - Les chiffres du tourisme à Paris - Le développement du troc de maison et d'appartements - Paris tableaux, 3ème édition -

L'exposition participative « ANIMAL CROSSING : NEW LEAF »  Tout le monde a ses chances d'être exposé à partir du 18 octobre à Paris  Venez découvrir l'univers du jeu phénomène et exposer la décoration de VOS rêves  Nintendo France s'apprête à offrir une galerie éphémère à son fameux jeu Animal Crossing : New Leaf, véritable phénomène avec 4 millions d'exemplaires vendus au Japon et plus de 200 000 joueurs en France. L'exposition  Animal Crossing : New Leaf  ouvrira ses portes du 18 octobre au 4 novembre à L'Imprimerie, 16 rue Saint-Merri, dans le 4e Lire la suite -
Le partage d'appartement et le troc de maison : c'est aussi bon pour l'économie locale  Si les professionnels du tourisme voient d'un mauvais oeil le développement des sites de partage d'appartement, une étude vient de démontrer que les troqueurs de maisons séjournent plus longtemps et dépensent plus dans les économies locales...Alors que les indicateurs touristiques de l'été 2013 révèlent une tendance à des séjours plus courts avec des budgets restreints, l'échange de maisons s'affirme comme une alternative astucieuse pour les voyageurs.   Lire la suite -
L'activité touristique de la destination Paris Ile de France du mois de septembre 2013   Avec des indicateurs plutôt favorables, 69% des professionnels du tourisme qualifient de « bonne » l'activité touristique de la destination, et par rapport à l'an dernier, 36% la considèrent comme stable.Tourisme d'affaires et tourisme de loisirs sont à nouveau au rendez-vous pour ce mois de rentrée, même si le premier n'a pas encore suffisamment boosté l'activité touristique globale. L'hébergement haut de gamme (hôtels 3 à 5 étoiles) à Paris et en Petite couronne tire son Lire la suite -
"Paris Tableaux" 3ème édition, du 13 au 17 novembre 2013 Pour sa  troisième édition , Paris Tableau donne rendez-vous,  du 13 au 17 novembre , aux collectionneurs et amateurs internationaux de peinture ancienne. Le salon proposera d'explorer cette spécialité à travers  trois regards, constitutifs d'une vue d'ensemble : se laissera envoûter par des toiles de qualité muséale.l'économiste s'intéressera particulièrement à l'exposition Sous réserve d'usufruit.  Lire la suite -

13 août 2013

Courbet / Cézanne, une grande exposition jusqu'au 14 octobre 2013 - Tourisme : naissance d'Air Serbia - Internet : le "Daily geek show" -


Courbet / Cézanne : une exposition "d'intérêt national"
Courbet/Cézanne, la vérité en peinture - Une exposition d'exception cet été au musée Courbet dans le Doubs ! Du 29 juin au 14 octobre 2013, le Conseil général du Doubs accueille l'exposition Courbet/Cézanne, la vérité en peinture au musée Courbet à Ornans. Une exposition inédite Pour la première fois, une exposition est entièrement consacrée à mettre en parallèle des oeuvres de Courbet et Cézanne. Elle montre comment ces deux artistes, fondateurs de la modernité en peinture, se sont construits Lire la suite -

La naissance d'Air Serbia, une compagnie aérienne nationale pour la Serbie
    « JAT Airways et ETIHAD Airways s'associent pour créer AIR SERBIA et faire de BELGRADE l'aéroport central des Balkans » La signature d'un accord entre les 2 compagnies permet la création de la compagnie aérienne nationale Serbe : AIR SERBIA. « C'est un jour important pour la Serbie. Un avion avec le logo de la compagnie serbe va prendre son envol et le partenariat avec Etihad va permettre à 30 millions de voyageurs d'utiliser une ligne aérienne fiable vers les destinations les plus  Lire la suite -

Daily geek show : une sélection de l'actualité insolite sur internet   Lire la suite -         

25 juillet 2013

Parcours du Monde, le salon international des Arts Premiers, à Saint-Germain-des-Prés, du 10 au 15 septembre 2013


Fesses rebondies, visage grimaçant ou stoïque, rigueur dans la posture ou silhouettes déliées, les œuvres d’art primitif impressionnent, séduisent ou effraient parfois mais elles ne laissent pas indifférents. Dans un monde trop souvent déconnecté de ses racines, le regain d’intérêt pour des objets qui racontent l’origine de notre civilisation se fait de plus en plus intense. Un attrait pour le complexe, l’étrange, le mystérieux qui ne se dément pas.

Véritable point fort de l’événement 2013, les exposants de Parcours des mondes mettent, cette année encore, un point d’honneur à présenter des expositions thématiques qui sont bien souvent l’occasion d’approfondir les connaissances des collectionneurs.
Pour n’en citer que quelques-unes, notons :
L’exposition Salon de beauté de la Galerie Maine Durieu consacrée aux objets de coiffure et parure, bijoux et ornements d’Afrique, d’Asie et d’Océanie qui illustre cette volonté ancestrale de sublimer les corps. 
L’exposition Portraits d’Océanie par Michael Evans Tribal Art propose un bel ensemble de photographies du XIXe siècle sur la vie quotidienne et les traditions des aborigènes d’Australie et des Maori de Nouvelle-Zélande. Ou encore
L’exposition de la galerie Laurent Dodier qui, après avoir remporté un grand succès en 2011 avec ses cuillères provenant de Colombie Britannique, boucle aujourd’hui sa trilogie avec une exposition de 40 objets de Mélanésie et de Polynésie qui s’annonce prometteuse.
Au-delà des expositions, plusieurs pièces d’exception sont annoncées comme un fétiche Nkisi, Congo, XIXe siècle à la Galerie Serge Schoffel, une effigie commémorative d’un fon (ou roi), peuple Bamiléké provenant de la collection Arman et présentée par la galerie Bernard Dulon ou encore un bouclier Mengen, Nouvelle-Bretagne, fin XVIIIe-début XIXe chez Michel Thieme Tribal Art, célébrant ainsi l’incroyable histoire de la collecte.
Enfin, Parcours des mondes comptait parmi ses exposants neuf des dix plus grands marchands au monde. Le dixième vient de le rejoindre cette année : la galerie Donald Ellis (USA), spécialiste mondiale de la Colombie britannique. 
****************

HÉLÈNE LELOUP, PRÉSIDENTE D’HONNEUR
Spécialiste de l’art Dogon et commissaire de l’exposition Dogon au musée du quai Branly en 2011, Hélène Leloup a accueilli dans sa galerie du quai Malaquais la fine fleur des collectionneurs d’art africain pendant plus de 40 ans. Jeune femme, elle découvre l’Afrique en 1952 lors d’un voyage d’étudiants auquel participait d’ailleurs Pierre Harter, futur médecin. « Ce fut un choc considérable, se souvient-elle. Tout me plaisait : le pays, les gens, le ciel bleu, la terre rouge – et l’art. » Quelques temps plus tard, elle rencontre Henri Kamer, lui aussi passionné d’Afrique, et en 1956 ils se marient et ouvrent leur première galerie boulevard Raspail. « A l’époque, très peu de gens se préoccupaient d’art nègre en dehors de quelques marchands comme Ratton, Le Corneur, Vérité ou Rasmussen… Les pièces ne valaient pas très cher ». Ils parcourent l’Afrique, l’Océanie, le Mexique …
Au fil des années et des rencontres avec des personnalités aussi diverses que le cinéaste John Huston, Pierre Matisse, Robert Goldwater professeur d’histoire de l’art et mari de Louise Bourgeois qui créera le Mpa (le Museum of Primitive Art) devenu l’aile Rockefeller du MET (Metropolitan Museum of Art), ou encore Douglas Newton, spécialiste d’art océanien, Hélène et son mari ouvrent une seconde galerie à New York : 965 Madison Avenue s’imposant comme une référence dans ce domaine.
Quelques années plus tard et divorcée, c’est seule, quai Malaquais, qu’elle poursuit et développe son activité tout en continuant ses voyages. La guerre du Biafra (1967-1970) constitue selon elle un tournant : « On a vu arriver à Paris des camionnettes remplies d’objets très rares pour nous, pièces Igbo, Mumuye, vendues par les représentants de ces ethnies qui avaient besoin d’argent pour acheter des armes ».
Elle se marie avec Philippe Leloup et multiplie les voyages en Afrique, non plus dans le seul but d’acheter mais pour continuer à apprendre. Surtout en pays Dogon. Verront le jour deux ouvrages majeurs : STATUAIRE DOGON en 1994 aux Editions Amez (présenté à l’émission Apostrophes de Bernard Pivot). Ce livre explique l’historique et le style des différentes tribus Dogon depuis le Moyen-Age. Après le catalogue (éd. Somogy) de l’exposition Dogon dont elle est Commissaire au musée du quai Branly en 2011.
Aujourd’hui Hélène Leloup, nommée Chevalier des Arts et des Lettres et Chevalier de la Légion d’Honneur, n’a rien perdu de sa curiosité pour les sculptures Dogon qu’elle juge à la fois « sévères et d’une grandeur quasi janséniste », elle poursuit ses recherches après que son mari Philippe Leloup et elle aient fondé une école pour plus de 200 enfants à Kori-Maoundé.
Elle sera la présidente d’honneur du Parcours des mondes 2013. (Propos extraits de l’interview d’Emmanuel de Roux, Le Monde, 4 mai 2004)
********************
QUESTIONS À PIERRE MOOS, DIRECTEUR DU PARCOURS
Parcours des mondes vit cette année sa 12e édition, cet événement a-t-il, selon vous trouvé sa place, au sein des multiples salons du marché de l’art ?
Oui, indéniablement. Au sein de l’offre pléthorique de salons, nous ne nous comparons ni à la Fiac, ni à Art Basel, ni à Frieze mais en matière d’art tribal nous sommes les meilleurs. Dans le monde entier on ne compte qu’une soixantaine de véritables galeries sérieuses spécialisées en arts premiers, et 95% d’entre elles participent à Parcours des mondes. Cela situe bien l’importance de notre événement dans le marché qui nous concerne.

La crise vous semble t-elle avoir un impact sur cette niche que sont les arts premiers ?
Dire que l’art tribal a été épargné par la crise serait faire preuve d’un grand optimisme. Cependant nos clients sont de véritables collectionneurs, pas des investisseurs. Ils sont guidés par leur passion. Nous constatons que les arts premiers suscitent un intérêt croissant : le nombre de collectionneurs augmente et comme les pièces se raréfient, le marché trouve son équilibre.
L’offre et la demande se tiennent. Une soixantaine de galeries proposent des oeuvres à une cible de collectionneurs que l’on peut estimer à 8 ou 10 000 personnes. C’est un ratio économiquement favorable. L’art tribal est un marché de niche et c’est bien ce qui fait sa force. Bien évidemment, les salles des ventes prennent leur part de ce marché mais rien ne remplace le lien collectionneur-marchand, vécu par les acheteurs comme une garantie d’authenticité.

Parcours des mondes 2013 compte cette année 60 exposants en arts premiers dont 50% de marchands étrangers et une forte participation de marchands venus des États-Unis. Est-ce une spécificité des arts premiers que de susciter un intérêt « universel » ?
Oui l’intérêt universel existe. Nos exposants viennent de tous les pays et notamment de France, de Belgique et des États-Unis. En 2012, nous avons d’ailleurs accueilli au Parcours des mondes deux collectionneurs chinois qui ont acheté des pièces importantes, preuve que l’intérêt pour cet art s’internationalise. D’une certaine façon, on peut comparer les arts premiers à un art des origines, et celui-ci parle aux collectionneurs de tous pays. Il est à noter d’ailleurs que ce que les artistes et intellectuels du début du siècle dernier ont baptisé « art » n’était au départ que des objets usuels, masques, armes, fétiches, bijoux…. Et le quotidien, cela parle à tous les êtres humains.

Dans les arts premiers, plus qu’ailleurs, la question de la sélection des oeuvres est souvent sensible, comment s’organise le vetting de Parcours des mondes?
Un premier vetting est organisé sur photos, via internet, afin de choisir les oeuvres qui figureront dans le catalogue. Tous les exposants reçoivent plus d’une centaine de photos et celles-ci sont examinées de façon collégiale par tous les marchands exposants. Chaque année quelques rares pièces nécessitent un complément d’informations. Elles sont alors conservées ou écartées.
Le comité de vetting est constitué de collectionneurs aguerris et d’experts indépendants choisis pour leurs connaissances, la liste est communiquée à l’ouverture du Parcours.
Un second vetting sur pièces par le comité, le plus important, est alors programmé la veille de l’ouverture officielle du Parcours (le 10 septembre), celui-ci passe dans toutes les galeries et examine l’ensemble des oeuvres présentées à la vente. Il fera, en cas de problème flagrant d’authenticité, retirer les pièces incriminées. Enfin cette année, nous agirons avec la plus grande fermeté contre les galeries pirates qui s’installent dans le quartier sans faire partie officiellement de Parcours des mondes.

 On remarque dans le programme d’exposition une forte ouverture à l’art océanien.
Effectivement on note un déplacement de l’intérêt des collectionneurs vers l’art océanien, même si l’art africain intéresse encore 60% des collectionneurs. On peut dire que l’art océanien qui, il y a encore quelques années, n’intéressait qu’un petit 10% de collectionneurs passe maintenant à 30%. Le goût change et il est certain que la rareté est plus présente en art océanien qu’en art africain. Et la rareté, l’exceptionnel, c’est la raison de vivre de tout collectionneur !

Vous avez souhaité ouvrir cette année Parcours des mondes à quelques exposants d’art contemporain : quels sont les liens entre ces deux mondes qui semblent a prioiri si éloignés ?
Le lien est simple. L’art tribal ne produit plus de pièces, et d’une certaine façon, c’est l’art contemporain qui prend le relais de l’expression de cet art universel. Il n’y a pas de césure entre ces deux mondes. C’est une continuité. Une grande partie de l’art occidental s’est inspirée des arts premiers. Et, selon moi, de nombreux artistes contemporains puisent leur inspiration dans cet art des origines. C’est un juste retour des choses. Aujourd’hui de nombreux collectionneurs d’art tribal sont aussi collectionneurs d’art contemporain. Ce pont entre ces deux univers peut probablement nous amener aussi de nouveaux collectionneurs.
Par ailleurs un de nos exposants de longue date, Stéphane Jacob, qui présente de l’art contemporain aborigène, a attiré notre attention sur le fait qu’un tel pont est justifié. C’est pourquoi nous avons ouvert cette année notre événement à deux galeries qui présenteront de l’art contemporain non-occidental : Studio Fine Art (Belgique) et la galerie Vallois qui mettra à l’honneur six sculpteurs béninois : Dominique Zinkpe, Gérard Quenum, Euloge Glèlè, Marius Dansou, Niko et Rémy Samuz. Ces cinq artistes ont d’ailleurs pour point commun d’inclure dans leurs sculptures des objets rituels anciens.

******************

À ce jour Parcours des mondes est le plus important salon international d’arts premiers par le nombre, la qualité et la diversité de ses participants. Depuis 2002, il rassemble chaque année à Paris une soixantaine de galeristes spécialisés dans les arts d’Afrique, d’Océanie et des Amériques. Signe du succès de l’évènement 50% des participants seront étrangers cette année: des galeries belges, américaines, anglaises, australiennes, belges, canadiennes, espagnoles, italiennes, néerlandaises, suisses ou de province rejoignent leurs confrères parisiens installés à demeure dans le quartier des Beaux-Arts de Saint-Germain-des-Prés. 
Cette concentration exceptionnelle d’oeuvres et d’experts prend la forme d’un salon ouvert en accès libre où les visiteurs peuvent parcourir les rues pittoresques de ce quartier historique, devenu l’écrin des arts premiers. Chaque galerie offre dans une présentation personnalisée et intime des chefs-d’oeuvre inconnus d’Afrique ou d’Océanie, des pièces ethnographiques plus abordables et des œuvres recherchées des collectionneurs. Le succès de ce salon hors-les murs, salué par une presse enthousiaste en 2012 et une fréquentation en hausse et toujours plus internationale, tient à la conjonction d’éléments complémentaires : la bonne santé du marché des arts premiers, l’engouement croissant des amateurs pour ces arts dits lointains, les efforts engagés par les marchands pour proposer des expositions thématiques de qualité et la vigilance des organisateurs en matière de qualité des pièces exposées. Parcours des mondes est un salon rigoureux dans sa sélection de marchands et dans sa sélection d’oeuvres.

******************

Édition 2013 
60 galeries d’arts premiers
29 France
12  Belgique
8 USA
3  Espagne
2  Italie
2 UK
1  Canada
1  Australie
1  Pays-Bas
1  Suisse
Aussi
3 galeries d’art contemporain
2 libraires

AU PROGRAMME, PRÈS DE 20 EXPOSITIONS THÉMATIQUES
Liste non exhaustive et sujette à modifications
— Art Aborigène : le sacré à la source de l’abstraction —
— Archipels : Philippines et Indonésie —
— Formes —
— Océanie. Les esprits vagabonds —
— Salon de beauté —
— Portraits d’Océanie —
— Amulettes Sepik —
— Paradise —
— Focus sur les Pende —
— Bakongo. Les sifflets sculptés —
— Bornéo —
— Des couvre-chefs extravagants du Bassin du Fleuve Congo —
— Fétiches et reliquaires —
— Sculpteurs béninois contemporains, de la tradition à la modernité —
ET ENCORE…
— Healing —
— Chefs d’oeuvres du Cameroun —
— Sous le signe de la fécondité au Nord Cameroun —
— Kulango —


******************

L I S T E  D E S  E X P O S A N T S
LISTE DES EXPOSANTS D’ART PREMIER
Australie
Chris Boylan - Oceanic Art, Sydney - Art océanien
Contact : cboylan@tpg.com.au - T. : +61 40 509 35 77
Expose chez Galerie Lee - 9 rue Visconti
Belgique
Didier Claes Gallery, Bruxelles - Arts premiers d’Afrique noire
Contact : afriquepremier@yahoo.fr - T. : +32 2 414 19 29
Expose chez Galerie Pascal Lansberg - 36 rue de Seine
Pierre & Valérie Dartevelle, Bruxelles - Arts premiers
Contact : dartevelle.p@skynet.be - T. : +32 2 513 01 75
Expose chez Galerie Etienne de Causans - 25 rue de Seine
Jo De Buck - Tribal Arts, Bruxelles - Afrique Centrale
Contact : jdbtribalarts@gmail.com - T. : +32 2 512 55 16
Expose chez Galerie Sparts - 41 rue de Seine
Galerie Bernard de Grunne, Bruxelles - Arts premiers
Contact : grunne@skynet.be - T. : +32 2 502 31 71
Expose chez Galerie Trigano, 4bis rue des Beaux-Arts
Indigènes, Bruxelles - Art tribal d’Afrique, d’Océanie et des Amériques
Contact : John Giltsoff, indigenessprl@gmail.com - T. : +32 2 502 67 77
Expose chez Les Yeux Fertiles - 27 rue de la Seine
Philippe Laeremans Tribal Art, Bruxelles - Art d’Afrique
Contact : philippelaeremans@yahoo.fr - T. : +32 2 503 00 13
Expose chez Galerie Anne & Just Jaeckin - 19 rue Guénégaud
Patrick & Ondine Mestdagh, Bruxelles - Armes, bijoux et ethnographie des continents noneuropéens
Contact : patrick.mestdagh@marine.be - T. : +32 2 511 10 27
Expose chez Galerie Pascal Lansberg - 36 rue de Seine
Joaquin Pecci Tribal Art, Bruxelles - Arts anciens de l’Afrique Noire et de l’Himalaya
Contact : joaquin.pecci@skynet.be - T. : +32 2 513 44 20
Expose chez Galerie Lélia Mordoch - 50 rue Mazarine
Serge Schoffel - Ancient Tribal Art, Bruxelles - Arts premiers anciens de tous les continents
Contact : contact@sergeschoffel.com - T. : +32 2 503 28 47
Expose chez Galerie Mazarine - 19 rue Mazarine
Tribal Art Classics, Bruxelles - Afrique & Océanie
Contact : Adrian Schlag, adrian@schlag.net - T. : +34 617 666 098
Expose chez Bouquinerie de l'Institut - 3bis rue des Beaux-Arts
Galerie Frank Van Craen, Bruxelles - Arts africains, meubles anciens japonais
Contact : info@frankvancraen.be - T. : +32 475 66 81 87
Expose chez Galerie Daniel Besseiche - 33 rue Guénégaud
Joris Visser, Bruxelles - Art tribal
Contact : jorisvisser@hotmail.com - T. : +32 2 503 49 42
Expose chez Cat Berro - 25 rue Guénégaud
Canada
Galerie Jacques Germain, Montréal - Art d’Afrique noire
Contact : info@jacquesgermain.com - T. : +1(514) 278-6575
Expose chez Galerie Aittouarès - 2 rue des Beaux-Arts
Espagne
Arte y Ritual, Madrid - Arts premiers d’Afrique, d’Océanie et de la côte nord-ouest des États-Unis
Contact : Ana & Antonio Casanovas, galeria@arteyritual.com - T. : +34 932 159 024
Expose chez Galerie Crous - 11 rue des Beaux-arts
Galeria Guilhem Montagut, Barcelone - Arts premiers
Contact : guilhem@galeriamontagut.com - T. : +34 915 227 552
Expose chez Galerie Gimpel et Muller - 12 rue Guénégaud
David Serra - Art Tribal, Sant Cugat - Art tribal
Contact : galeria@davidserra.es - T. : +34 936 755 815
Expose chez Galerie Marie-Laure de l’Écotais - 49 rue de Seine
États-Unis
Joshua Dimondstein, Los Angeles - Art Tribal
Contact : africanart@compuserve.com
Expose chez Galerie Michel Vidal - 15, rue des Beaux-Arts
Donald Ellis Gallery, New York - Native American Art
Contact : info@donaldellisgallery.com, T. : +1 212 581 3090
Expose chez Rive Gauche Marcel Strouk - 23 rue de Seine
Bruce Frank Primitive Art, New York - Art océanien et indonésien
Contact : info@brucefrankprimitiveart.com - T. : +1 917 733 9589
Expose chez Artefact Design - 40 rue Mazarine
Michael Hamson Oceanic Art, Palos Verdes Estates - Art océanien, de Nouvelle-Guinée
Contact : mhamson@michaelhamson.com - T. : +1 310 373 1392
Expose chez Galerie Landrot - 5 rue Jacques Callot
Wayne Heathcote, Miami - Art d’Océanie
Contact : wh100@aol.com - T. : +44 186 5300 990
Expose chez Galerie Nicolas Deman - 12 rue Jacques Callot
Jacaranda Tribal, New York - Art traditionnel d’Afrique et d’Océanie
Contact : Dori & Daniel Rootenberg, dori@jacarandatribal.com - T. : +1 212 713 04 65
Expose chez Espace 54 - 54, rue Mazarine
Moreau & Montagut, New York - Art premier d’Afrique, d’Océanie et des Amériques
Contact : moreau.charles@yahoo.com - T. : +1 212 288 0043
Expose chez Galerie Arnoux - 27 rue Guénégaud
Thomas Murray, Mill Valley – Asiatica, ethnographica
Contact : thomas@tmurrayarts.com
Expose chez JSC Gallery, 3 rue des Beaux-Arts
France
Galerie 1492, Paris - Art précolombien
Contact : Yannick Durand, galerie1492@gmail.com - T. : +33 1 43 26 89 82
Résident, 46 rue de Seine
Galerie Afrique, Saint Maur - Arts africains
Contact : Alain Dufour, alain.dufour@aa-galeries.com - T. : +33 1 43 97 29 49
Expose chez Galerie Louis Cane - 14 rue des Beaux-Arts
Arts d'Australie, Paris - Art aborigène australien
Contact : Stéphane Jacob, sj@artsdaustralie.com - T. : +33 1 46 22 23 20
Expose chez Galerie Seine 51 - 51 rue de Seine 
Galerie Bacquart, Paris - Arts Premiers
Contact : contact@jbbacquart.com - T. : +33 9 81 24 16 18
Résident, 27 rue de Seine
Galerie Alain Bovis, Paris - Arts d’Afrique, d’Himalaya, d’Indonésie et d’Océanie
Contact : Alain Bovis et Véronique du Lac, galerie.alainbovis@wanadoo.fr - T. : +33 1 56 24 09 25
Expose chez Hélène Bailly - 38 rue de Seine
Galerie Olivier Castellano, Paris - Art tribal
Contact : info@oliviercastellano.com - T. : +33 1 73 75 19 24
Résident, 34 rue Mazarine
Jean-Yves Coué, Nantes – Afrique, Océanie, Asie du sud-est
Contact : arttribal.coue@free.fr - T. : +33 2 40 40 67 03
Expose chez Galerie Routes, 53 rue de Seine
Galerie Dodier, Avranches – Afrique, Océanie, Amérique
Contact : laurentdodier@wanadoo.fr - T. : +33 2 33 48 75 91
Expose chez Galerie Michel Giraud - 35-37 rue de Seine
Galerie Bernard Dulon, Paris - Art primitif
Contact : info@dulonbernard.fr - T. : +33(0)1 43 25 25 00
Résident, 10 rue Jacques Callot
Galerie Maine Durieu, Paris - Arts d’Afrique
Contact : mainedurieu@wanadoo.fr - T. : +33 1 43 26 82 52
Résident, 7 rue Visconti
Entwistle, Paris / Londres - Afrique, Océanie, Amérique du Nord
Contact : Eugénie Monney-Duterque, eugenie@entwistle.fr - T. : +33 1 53 10 02 02
Résident, 5 rue des Beaux-Arts
Michael Evans Tribal Art, Dijon - Arts et photographies d’Océanie et des Amériques du Nord
info@michaelevansfineart.com T. : +33 3 80 28 97 73
Expose chez Galerie Couteron, 16 rue Guénégaud
Yann Ferrandin, Paris - Afrique, Océanie, Amérique du Nord, Indonésie
Contact : yann.ferrandin@gmail.com - T. : +33 1 43 26 08 37
Résident, 5 rue Visconti
Galerie Flak, Paris - Arts d’Afrique, d’Océanie et d’Amérique du Nord
Contact : Edith et Julien Flak, contact@galerieflak.com - T. : +33 1 46 33 77 77
Résident, 8 rue des Beaux-Arts
Galerie Olivier Larroque, Nîmes - Art ancien d’Afrique noire
Contact : o.larroque@infonie.fr - T. : +33 6 800 800 93
Expose chez Galerie Hug - 2 rue de l'Echaudé
Galerie Alain Lecomte, Paris - Arts anciens d’Afrique noire
Contact : lecomte.afrique@wanadoo.fr - T. : +33(0)1 43 54 13 83
Résident, 21 rue Guénégaud
Galerie Albert Loeb, Paris - Afrique de l’Ouest
Contact : Albert Loeb et Sonia Loeb, galerieloeb@wanadoo.fr
Résident, 12 rue des Beaux-Arts
Galerie Meyer - Oceanic & Eskimo Art, Paris - Art océanien
Contact : Anthony JP Meyer, ajpmeyer@gmail.com - T. : +33 1 43 54 85 74
Résident, 17 rue des Beaux-Arts
Galerie Alain de Monbrison, Paris - Art primitif, Antiquités
Contact : courrier@monbrison.com - T. : +33 1 46 34 05 20
Résident, 2 rue des Beaux-Arts
Noir d’Ivoire, Paris - Généraliste en art africain
Contact : Yasmina Chenoufi, yasnok@hotmail.fr - T. : +33 1 43 54 97 66
Résident, 19 rue Mazarine
Pascassio Manfredi, Paris - Tribal Indonesia
Contact : Alexandra Pascassio & Davide Manfredi, pascassiomanfredi@orange.fr, T. : +33 1 43 26 34 16
Résident, 11 rue Visconti
Galerie Philippe Ratton, Paris - Arts primitifs
Contact : Philippe Ratton, contact@galerieratton.com - T. : +33 1 46 33 32 02
Résident, 11 rue Bonaparte
Lucas Ratton, Paris - Arts primitifs
Contact : primitivart@gmail.com, T. : +33 1 46 33 06 24
Résident, 29 rue de Seine
Galerie SAO, Paris - Art tribal
Contact : Marceau & France Rivière, galeriesao@live.fr - T. : +33 1 42 96 32 60
Résident, 1 rue Saint Benoît
Galerie Schoffel-Valluet, Paris - Arts primitifs
Contact : christine.valluet@wanadoo.fr - T. : +33 1 43 26 83 38
Résident, 14 rue Guénégaud
Galerie Sigui, Angers - Arts premiers et civilisations anciennes
Contact : Jean-François Blondeau, galerie.sigui@gmail.com - T. : +33(0)6 62 85 04 96
Expose chez Galerie de l'Europe - 55 rue de Seine
Galerie SL, Paris - Afrique, Asie du Sud-Est
Contact : Serge Le Guennan, galeriesl@free.fr - T. : +33(0)1 43 25 35 25
Expose chez Galerie Da-End, 17 rue Guénégaud
Galerie Renaud Vanuxem, Paris - Art africain, océanien, himalayen
Contact : rvanuxem@yahoo.fr - T. : +33(0)1 43 26 03 04
Résident, 52 rue Mazarine
Voyageurs & Curieux, Paris - Arts d’Océanie
Contact : Jean-Edouard Carlier, contact@voyageursetcurieux.com - T. : +33 1 43 26 14 58
Résident, 2 rue Visconti
Italie
Dalton Somaré, Milan - Art ancien d’Afrique et d'Asie
Contact : Leonardo Vigorelli, daltonsomare@hotmail.com - T. : +39 02 890 961 73
Expose chez Galerie Rauchfeld - 22 rue de Seine
Dandrieu - Giovagnoni, Rome - Art africain
Contact : Chantal Dandrieu, info@dandrieuafricanart.com - T. : +39 06 69 90 264
Expose chez Galerie Di Meo - 9, rue des Beaux-Arts
Pays-Bas
Michel Thieme Tribal Art, Amsterdam - Art tribal
Contact : Michel Thieme, atart@planet.nl - T. : +31 20 330 53 35
Expose chez Galerie ARTISYOU - 10 rue des Beaux-Arts
Royaume-Uni
Kevin Conru, Bruxelles / Londres - Art africain et océanien
Contact : kevinconru@yahoo.com - T. : +32 478 566 459
Expose chez Galerie Ivana de Gavardie - 10 rue des Beaux-Arts
Ben Hunter, Londres - Art d’Océanie et d’Afrique
Contact : ben@tribalhunter.com - T. : +44 79 31 74 74 28
Expose chez Galerie de Casson - 21 rue de Seine
Suisse
Galerie Patrik Fröhlich, Zurich - Art africain et océanien
Contact : patrikfroehlich@swissonline.ch - T. : +41 44 242 89 00
Expose chez Galerie GNG - 3 rue Visconti
LES GALERIES D’ART CONTEMPORAIN
Fine Art Studio, Bruxelles – Art contemporain et publications
Contact : Sandra Delvaux Agbessi, sandra@fineartstudio.be - T. : +32 2 514 25 92
Lieu d’exposition à confirmer
Galerie Vallois, Paris – Sculpture contemporaine
Contact : Robert Vallois, Jérôme Sneuw, artdeco@vallois.com - T. : +33 1 43 29 50 84
Résident, 35 rue de Seine
LES LIBRAIRIES
Librairie Fischbacher, Paris - Livres neufs et anciens
Contact : libfisch@wanadoo.fr - T. : +33 1 43 26 84 87
Résident, 33 rue de Seine
Librairie Mazarine, Paris - Ouvrages d'art rares ou épuisés
Contact : Pierre Durieu, librairie@lamazarine.com - T. : +33 1 46 33 48 37
Résident, 78 rue Mazarine

******************

LE LIEU
Quartier des Beaux-Arts à Saint-Germain-des-Prés, Paris, VIe. Occupation des galeries situées le long des rues des Beaux- Arts, Bonaparte, de Seine, Jacques Callot, Mazarine, Guénégaud, Visconti, Jacob, de l’Echaudé et St-Benoît.

LES HORAIRES
Du mardi 10 au dimanche 15 septembre 2013
Le mardi 10, vernissage à partir de 15h jusqu’à 21h
Du mercredi au samedi, de 11h à 19h, le dimanche jusqu’à 17h
Nocturne le jeudi 12 septembre jusqu’à 21h

4 juillet 2013

Paris Design Week : "Lost in Paris", de Maurizio Galante et Tal Lancman

Paris+design
Le Lieu du Design, en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France et avec le soutien de la Mairie de Paris, présente un évènement consacré au design et au tourisme à Paris et en Ile‐de‐France : Lost in Paris. Maurizio Galante et Tal Lancman, créateurs aux multiples visages et parisiens d'adoption ont répondu avec enthousiasme à ce défi. À travers un concept original, ils offrent une vision personnelle d'un Paris instantané et inattendu. Cette exposition sera l'un des événements phares de la Paris Design Week (9‐15 septembre 2013).

Du 10/09/2013 au 11/01/2014

Genre : Exposition
Organisateur : Le Lieu du Design

Artiste : Maurizio Galante et Tal Lancman

30 juin 2013

Promenons nous sur les Grands Boulevards - Hôtels et Préférence - L'exposition Ron Mueck à la fondation Cartier - La Cité de la céramique de Sèvres -


Du 17 juin au 17 octobre, promenons nous sur les Grands Boulevards à Paris !
Les Etoiles du Rex et le Grand Rex participent à l'évènement « Promenons-nous sur Les Grands Boulevards de Paris » du 17 Juin au 17 Octobre 2013. Pour cela, nous avons rénové la visite interactive des Etoiles du Rex ; Un nouvel affichage de dédicaces de stars de cinéma et de la chanson passées au Grand Rex, de nouveaux effets spéciaux avec la création d'un tremblement de terre ou encore l'installation d'un projecteur numérique dans la cabine de projection reconstituée. Des visites avec Lire la suite -

Hôtels & Préférence se réinvente pour le plus grand plaisir de ses affiliés L'actualité de la chaîne est riche cette année : nouveaux entrants, nouvelles catégories, nouvelle présentation du guide et nouveau design du site web du groupe. On ne présente plus Hôtels & Préférence… Chaîne hôtelière créée en 2000 à l'initiative de Yannick Gavelle et Cyril Vaussard, Hôtels & Préférence est devenue une référence dans le milieu des chaînes hôtelières volontaires haut Lire la suite -

La fondation Cartier abrite du 16 avril au 29 septembre 2013 les oeuvres du sculpteur australien Ron Mueck. Cet événement marque le retour de l'artiste en Europe avec des sculptures troublantes et une exposition qui est la plus aboutie du travailleur londonien. En bref, "après le succès de 2005 à la Fondation Cartier, cette nouvelle exposition personnelle est la plus complète et la plus actuelle de la production de l'artiste. Elle dévoilera notamment, outre six œuvres récentes, Lire la suite -


Pour cette édition 2013 des Designer's Days, Sèvres bouleverse ses codes, jouant de la mobilité en se délocalisant aux Arts Décoratifs à Paris, avec une installation commandée à Sabrina Transiskus, « paper artist », invitée à croiser sa vision créatrice avec celle des ateliers de production de Sèvres. A l'image de l'installation Rubis créée in situ dans le studio d'enregistrement de la Dynamo à Pantin, l'an dernier, Sabrina Transiskus imagine sur le damier noir et blanc du Hall des Maréchaux Lire la suite -

16 août 2012

Paris en 2CV, New-York en hypersonique, les Hivernales d'Art contemporain, Paris sans Hilton



paris+2CVParis insolite : visitez la capitale en 2 CV - Metro France Metro FranceParis insolite : visitez la capitale en 2 CVMetro FranceEn 45 minutes, on aura traversé le Paris-touristique, des Champs-Elysées (Arc de Triomphe) au Trocadéro (Tour Eiffel) mais aussi du Petit et Grand Palais, à la Place Vendôme et ses... Lire la suite

Paris sans Hilton - France 3 Le géant hôtelier américain Hilton a perdu la gestion de son unique hôtel situé dans Paris intramuros, au terme d'un conflit en justice avec son propriétaire, selon une décision du tribunal de commerce de la capitale. Lire la suite - 

Recherche

Paris - New York en 1h00, un rêve hypersonique - 20minutes.fr Paris - New York en 1h00, un rêve hypersonique20minutes.frSelon lui, on devrait savoir mercredi dans la journée si l'avion hypersonique WaveRider a réussi à atteindre Mach 6 (7.300 km/h). Lire la suite
Art contemporain : lancement de l'appel à candidatures pour les Hivernales de Paris/ Montreuil Les Hivernales de Paris-Est Montreuil, c'est une rencontre inédite qui témoignera de la diversité, du dynamisme, de la tonicité des créateurs venus de tous ho... 



Nous écrire

Mentions Légales

LYFtvParis

.